loader image

Section jeunesse

Résumé

Le 11 février 2021, de 13 h à 16 h, heure normale de l’Est, le secrétariat du Congrès des chefs des Premières nations de l’Atlantique, en collaboration avec le Programme autochtone de gestion des ressources aquatiques et océaniques (PAGRAO) du ministère des Pêches et des Océans (MPO) du Canada, a tenu un rassemblement national des jeunes pour obtenir d’eux l’indication du meilleur soutien à leur donner dans la réalisation de leurs aspirations de carrière en pêcheries, ressources aquatiques et sciences océaniques. Le rassemblement a eu lieu sur une plateforme qui a permis aux jeunes de se rassembler d’un océan à l’autre. Vingt-deux jeunes se sont inscrits, dont sept ont participé aux séances en petits groupes, certains d’entre eux étant encore à l’école secondaire, d’autres fréquentant l’université, d’autres travaillant sur le terrain et d’autres encore travaillant sur le terrain et souhaitant poursuivre leurs études.

Le rassemblement virtuel avait pour objet d’offrir aux jeunes un forum dans le cadre duquel s’informer des initiatives récentes du PAGRAO et se rassembler pour en discuter et déterminer si elles peuvent les aider à réaliser leurs aspirations professionnelles. Ils devaient aussi signaler les initiatives et réunions à venir qui pourraient les appuyer dans l’atteinte d’une carrière dans les domaines des pêcheries, des ressources aquatiques et des sciences halieutiques.

Des aînés, des experts du MPO et des jeunes panélistes ont donné des exposés. Les panélistes ont parlé de leur cheminement professionnel, de leur parcours pédagogique, des appuis et encouragements dont ils ont profité au fil du temps et de ce qu’ils ont le plus aimé du travail et de l’étude dans ce domaine. Les participants ont pris part à l’élaboration des questions de sondage et à la structuration des séances en petits groupes afin de faire connaître leurs vues des appuis dont ils ont besoin pour se maintenir dans les domaines des pêcheries, des ressources aquatiques et des sciences océaniques. Les trois grands thèmes qu’ont partagé les jeunes constituent ce qui les attire vers le PAGRAO car celui-ci est axé sur les collectivités et mobilisé en ce sens, puisqu’il respecte le savoir écologique et traditionnel et parce que les sections du PAGRAO promeuvent et appuient la mobilisation des jeunes et leur avancement professionnel.

Les principaux points à tirer de la séance pour habiliter la participation des jeunes consistent à recruter un agent de développement des jeunes (ADJ) de niveau national qui collaborera avec les sections du PAGRAO, avec le MPO ou avec d’autres partenaires engagés dans des initiatives pour la jeunesse. D’autre part, le recrutement d’ADJ régionaux serait utile à la gestion de l’élaboration et de la mise en oeuvre du programme pour les jeunes à l’échelle nationale. Il existe un besoin de programmes développés pour les jeunes, de niveau national ou régional, recourant à une approche de collaboration Occident-Autochtones. Les diverses sections du PAGRAO pourraient prendre la responsabilité de programmes propres à leur expertise et proposer aux jeunes de tout le Canada des cours en ligne ou en personne grâce au financement du Fonds d’innovation et de collaboration du PAGRAO. Cela pourrait devenir un élément d’un programme d’avancement professionnel, couronné d’un certificat, qui aiderait à enrichir les milieux de travail des sections du PAGRAO et à créer des occasions, pour les jeunes, de se faire les ambassadeurs des initiatives du réseau des PAGRAO. Les ambassadeurs partageraient leurs connaissances en classe et auprès de groupes de jeunes pour augmenter la notoriété des initiatives et principes du réseau des PAGRAO auprès des meneurs émergents dans les collectivités.

Télécharger le rapport

PDF